Je prends le droit de vous dire merde en tout cas.

sans-titre-18 mois. Il vient de s’écouler huit long mois depuis mon dernier post sur ce petit coin d’internet qui fut un temps mon repère. Et finalement, en huit mois, il n’y a pas que les saisons qui ont changés.

En deux saisons, je suis passée de l’insouciante étudiante à la réflexive infirmière. Je me suis posée et puis me suis questionné sur le monde qui m’entoure, sur qui je suis et où je vais.

Au final, j’ai eu beaucoup de choses à gérer avec peu de temps à me consacrer, je ne me retrouvais plus dans ce que j’avais commencé à construire ici mais ne trouvais pas le courage de changer. Je n’avais pas seulement besoin d’effacer et de recommencer, j’avais besoin de m’éloigner et de me dire « mais attends, est ce que cela correspond vraiment à ce que je veux dire ? ».

Seulement, voilà. Ce qui m’a pris tant de temps, me pénalise peut être maintenant.

En effet, je viens d’apprendre que notre chère société française veut voter une loi interdisant aux personnes exerçant le métier d’infirmier le droit de « publier sous un pseudonyme ». Késako? Que je n’aurai pas l’autorisation de parler (même anonymement et sans jamais  outrepasser la déontologie de ma profession) de mon quotidien d’infirmière.

On m’enlèverait donc le droit de m’exprimer.

Et finalement, ce que je voulais, c’était peut être bien pouvoir m’exprimer, vous déverser des petits bouts de ma vie qui me fait autant rire que réfléchir.

Pour le moment, ce n’est qu’un projet de loi et je compte bien vous conter mes coups de coeur livresque et mes coups de gueule infirmier. Nah! Monsieurs les ministres, crotte!

Publicités

Bilan mois d’Avril

Sans titre 9

Et encore un mois de passé..C’est dingue comme le temps passe vite désormais. Je me rappelle enfant, l’impression de temps qui ne s’écoule pas en attendant mon anniversaire ou le soir de Noël. Et désormais, je frissonne en pensant à tout ces instants qui filent déjà dans l’oubli, et aux années qui passent.. BREF, je ne suis pas là pour vous déprimer mais bel et bien pour vous faire mon bilan du mois.

Ce mois ci, j’ai lu 4 livres. Si vous me suivez sur mon compte Instagram (Lien ici), vous avez peut être lu mon post vous expliquant mes tracas du moment. Dernièrement, je suis assez angoissée pour beaucoup de choses et le fait de me poser devant un livre ne fait que majorer cet état. Je suis un peu dans une phase de pause lecture en somme. Le mois de mai s’annonce encore compliqué pour moi, mais après je vais enfin pouvoir respirer.

Voici donc mes quelques lectures du mois d’avril 2016 :


Phobos tome 1 de Victor Dixen

3256945542_1_3_jSdSAPrn

Résumé :

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Il veulent marquer l’Histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l’amour avec un grand A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Notation : 4/5
En quelques mots : Dystopie française – différent point de vue – speed dating – secrets – téléréalité – suspens – nombreux rebondissement

Chronique du blog

Phobos tome 2 de Victor Dixen

phobos,-tome-2-651651

Résumé :

Reprise de la chaïne Genesis dans
3 secondes…
2 secondes…
1 seconde…

Ils croyaient maîtriser leur destin.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d’avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
Elle croyait maîtriser ses sentiments.
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son coeur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.

Notation : 4.5/5

En quelques mots : Histoire qui ne s’essouffle pas – tome 2 encore mieux que le tome 1 – fin en cliffhanger

 

Young Elites tome 1 de Marie Lu

couv18943175

Résumé : 

« Je ne veux plus qu’on me blesse, qu’on m’utilise et qu’on me rejette. »

Adelina a survécu à l’épidémie qui a ravagé son pays. D’autres enfants, comme elle, ont survécu, la maladie laissant sur leur corps d’étranges marques. Les cheveux d’Adelina sont passés de noir à argenté, ses cils sont devenus blancs et une cicatrice barre la moitié gauche de son visage. Son père voit en elle une malfetto, une abomination, une disgrâce pour son nom et sa famille, synonyme de malédiction.

Mais la rumeur dit que les survivants ont gagné d’avantage que les cicatrices : ils auraient acquis de mystérieux super-pouvoirs. Et, bien que leur identité demeure secrète, ces survivants ont déjà un nom : les Elites.

Notation : 4/5

En quelques mots : Amoureuse de l’écriture de Marie Lu – description de l’univers à couper le souffle – histoire de pouvoirs – fin qui annonce une suite géniale

Chronique du blog

Alive tome 1  de Scott Sigler

3alive

Résumé :

« J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste
devant mon visage. Non, pas un mur… un couvercle. »

Em se réveille dans le noir, seule, entravée, dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. C’est le jour de son anniversaire, elle a douze ans et… c’est tout. Elle ne se rappelle pas comment elle s’appelle, ce qu’elle a fait la veille ou à quoi ressemble le visage de ses parents. Elle ne comprend pas du tout ce qui se passe. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont toujours en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur
chaque sarcophage.

La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – ils ont en fait tous dix-sept ans – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Sont-ils sous terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout, qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur
front, et comment sont-ils arrivés là ?

Notation : 4.5/5

En quelques mots : suspens – nombreux rebondissement – lecture très agréable – héroïne un peu énervante – excellent moment passé

 


 

J’ai donc peu lu en ce mois d’avril, MAIS, je n’ai eu que de très bonnes lectures. Donc c’était tout de même un très bon mois de lecture pour moi. Un de plus

Livresquement votre,

Lilly

Young Elites, tome 1 de Marie Lu

DSC_0695


En bref :
Édition : Castelmore
Parution : Juin 2015 (tome 1), Avril 2016 (tome 2)
Genre : Young Adult, Fantastique
Où le trouver

Résumé :

« Je ne veux plus qu’on me blesse, qu’on m’utilise et qu’on me rejette. »

Adelina a survécu à l’épidémie qui a ravagé son pays. D’autres enfants, comme elle, ont survécu, la maladie laissant sur leur corps d’étranges marques. Les cheveux d’Adelina sont passés de noir à argenté, ses cils sont devenus blancs et une cicatrice barre la moitié gauche de son visage. Son père voit en elle une malfetto, une abomination, une disgrâce pour son nom et sa famille, synonyme de malédiction.

Mais la rumeur dit que les survivants ont gagné d’avantage que les cicatrices : ils auraient acquis de mystérieux super-pouvoirs. Et, bien que leur identité demeure secrète, ces survivants ont déjà un nom : les Elites.

Ce que j’en pense :

J’avais adoré l’univers de la trilogie Legend, c’est donc avec une grande curiosité que je me lançais cette fois dans Young Elites. Le scénario est génial et promet encore une aventure pleine d’émotions, de sueurs froides et de coeur qui palipte.

L’écriture de Marie Lu m’avait déjà convaincu avec la trilogie Legend mais ici c’est une explosion de perfection.

Nous découvrons le personnage complexe qu’est Adelina au fil des pages. J’ai parfois eu envie de la secouer, la trouvant un peu exaspérante par ses réactions. A contrario, j’ai adoré le personnage de Violetta -sœur d’Adelina. J’ai adoré sa gentillesse sans faille ainsi que l’amour inconditionnel qu’elle porte à sa sœur.

L’histoire est bien mené, les passages des souvenirs d’Adelina et les actions dans le présent se succèdent avec génie pour nous mener à la compréhension de la situation.

Je ne peux pas ne pas souligner les quelques longueurs qui m’ont parfois donné envie d’abandonner ma lecture. Mais franchement, commencez le et accrochez vous. Même si vous auriez envie d’arrêter votre lecture, je vous jure que l’histoire en vaut le coup. De plus, le tome 1 finit sur un rebondissement ENORME qui vous convaincra à coup sûr de vite acheter le tome 2.

Parlons en de cette fin… J’avais beau tourner les pages, en apprendre d’avantage, Marie Lu nous laisse dans le doute total en nous dirigeant vers le tome 2 qui semblerait il, pourrait nous apporter des réponses.

L’épilogue amorce très intelligemment la suite de l’histoire et me donne vraiment envie de poursuivre l’aventure. On découvre de nouveaux personnages, qu’on va probablement adorer détester !!

Le tome 2 vient de sortir, il faudra probablement attendre un an pour le troisième tome.

Extrait :

« Sois toi-même », m’a dit Violetta un jour où j’essayais de m’attirer les bonnes grâces de père. Mais c’est une phrase que tout le monde emploie, elle n’a pas véritablement de sens. Personne n’a envie d’être soi-même. Chacun veut incarner sa propre image de l’être idéal. »

notation de base

4/5

Livresquement votre,

Lilly

Phobos de Victor Dixen

DSC_0693

En bref :
Édition : Robert Laffont : Collection R
Parution : Juin 2015 (tome 1), Novembre 2015 (tome 2)
Genre : Dystopie
Où le trouver

Résumé du tome 1 :
Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Il veulent marquer l’Histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l’amour avec un grand A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Ce que j’en dis :

Enfin une dystopie française qui cartonne. Et ça, ça fait plaisir Messieurs dames !

J’ai mis pas mal de temps à me lancer dans cette nouvelle série. Je lis en général beaucoup de saga et comme le tome 3 ne sort qu’en Novembre prochain, je voulais attendre. Cependant, après tout le tapage qu’a eu Phobos auprès du monde littéraire, et comme j’avais envie de lire de la dystopie en ce moment, je me suis lancée. Et j’ai ADORÉ ma lecture.

Au travers de ces deux tomes nous suivons l’histoire de Léonor ainsi que de 5 autres filles et de 6 garçons qui participent à une nouvelle télé réalité dont le but est de créer des nouveaux couples sur Mars. Le principe est simple : les filles et les garçons sont séparés dans la navette qui les emmène pour leur dernier voyage. Ils auront chacun leur tour 6 minutes par jour pour rencontrer un prétendant du sexe opposé et devront à l’issue du voyage choisir avec qui ils vont partager leur vie sur Mars.

J’ai eu un peu de mal à accrocher au début parce que l’histoire se met en place doucement (un peu trop pour moi). En effet, elle est racontée selon différents points de vue ce qui a pour conséquence que l’on traîne un peu en longueur au début. Nous avons donc le point de vue de Léonor, celui des téléspectateurs ou parfois celui d’un autre personnage resté sur Terre. J’ai trouvé ce principe de différents points de vue très intéressant et très bien travaillé de la part de l’auteur.

Cependant, parfois le suspens est tellement à son comble, que l’on aimerait continuer à suivre un personnage mais l’auteur aime jouer avec nos nerfs et change de point de vue. Je l’avoue, cela m’a un peu frustré (en même temps, un peu de frustration, ça n’a jamais tué personne, ahah).

Bien qu’il y ait de nombreux personnages et donc peu de temps pour exploiter chacun d’entre eux, je trouve que l’auteur a tout de même réussit à nous en dévoiler assez sur chacun d’entre eux.

J’ai aimé le côté rentre-dedans de Kelly, la douceur de Kris, l’espièglerie de Liz, le côté rationnel de Fangfang, l’amitié sans faille de Safia, et j’ai complètement craqué pour le personnage de Léonor. Nous avons moins pu découvrir les garçons comme nous suivons les filles durant le voyage mais j’ai tout de même apprécié les quelques aperçus de leurs personnalités.

Un petit + : les nombreux dessins qui servent vraiment à comprendre certains éléments techniques en lien avec l’astronomie.

Victor Dixen sait comment maintenir le suspens, et cette fin de tome 2 nous amène à l’un des plus gros rebondissements de ces 2 tomes…

Extrait :

« Elle ne se doute de rien, répond sèchement Serena McBee en dégageant sa manche. Ils n’ont aucune idée de ce qui les attend, aucun d’entre eux, pas plus que les dizaines de journalistes qui les assaillent, les centaines d’ingénieurs qui les entourent ou les millions de spectateurs qui les regardent. »

notation4.5/5

La suite, en Novembre !!

Livresquement votre,

Lilly

Top 5 des héros masculins rencontrés dans les livres

Sans titre 10

Je suis une fille à amour, à passion. En fait, je tombe amoureuse quasiment toutes les 10 minutes. C’est pourquoi, j’avais envie de vous présenter mon top 5 des héros masculins rencontrés dans les livres.

Bon, ma fâcheuse habitude à tomber raide dingue du premier venu ne m’a vraiment pas aidé à réaliser ce top 5. MAIS j’ai réussi (et je vous demande de m’applaudir pour cela! Non? bon d’accord..).


 

En 5 ème position, laissez moi vous parler de Jace Wayland de la série The mortal instruments écrite par Cassandra Clare.

9782266173285

Physiquement, c’est un Dieu : blond, musclé, couvert de tatouages (en fait ce sont des runes mais chuuut, pas de spoils). Au niveau caractère, Jace se démarque par son humour, son côté un peu vantard mais, sous ses grands airs de mec hyper sûr de lui et capable de dégommer n’importe quels démons se cache en fait une très grande vulnérabilité. Petit bonus : il manie la stèle comme un Dieu vivant. En résumé, ce mec est tout simplement BADASS !

En 4 ème position, je vous présente Daemon Black de la série Lux écrite par Jennifer L. Armentrout.

lux-tome-1-obsidienne-1999532-250-400

Alors là, c’est un enfoiré de première. Description rapide: Sexy, hyper sûr de lui, arrogant, lunatique. Et puis, quand on creuse un peu on découvre que Daemon peut aussi être attachant, plein d’humour, sensible, dévoué et très protecteur envers sa famille par dessus tout. Et bien évidemment, sous les pecs et les abdos se cache en fait un être paranormal. Au final, Daemon c’est ce mec détestable à souhait mais qu’il faut l’avouer, on adore détester.

En 3 ème position, j’ai craqué pour Loup de la série des Chroniques Lunaires écrite par Marissa Meyer.

Marissa Meyer - Scarlett

Loup c’est un peu le Bad Boy du Top 5. Il a fui le gang dont il faisait partit et gagne désormais sa vie avec des combats de rue. Il est torturé, bagarreur, mystérieux mais par dessus tout hyperprotecteur. En fait, Loup, c’est un peu le gars idéal pour t’accompagner et te mener à bout de ta mission. Alors je vous avoue que je réfléchis sérieusement moi aussi à perdre ma Grand-mère dans un bois pour qu’il vienne m’aider à la chercher (hinhinhinhin,.. je blague, non mais pour de vrai, JE BLAGUE.)

En 2 nde position, je voudrais vous parler de Leith Sutherland de la série Les étoiles de Noss Head écrite par Sophie Jomain.

les-etoiles-de-noss-head-tome-1-vertige.jpg

Leith c’est un peu la perfection. Déjà, le mec est irrésistible. Cheveux noirs bouclés, yeux vert émeraude, évidemment il est hyper baraqué. Niveau caractère, c’est un personnage vraiment charismatique, plein d’humour, mais aussi un peu macho. Il est également mystérieux et cache un secret (comme 98% des protagonistes de cette liste). En fait, Leith c’est un peu l’homme rêvé : un physique à s’en faire damner une nonne avec un caractère qui ferait fondre un esquimau même au Groenland !

Enfin, en 1 ère position de mon Top 5 des personnages masculins que je préfère, je vous présente Jamie Fraser de la série Outlander écrite par Diana Gabaldon.

512ju1l5vAL._AC_UL320_SR214,320_

Bon, seriously? Je dois vraiment vous expliquer ce choix ? Alors déjà, Jamie c’est l’amour de ma vie. En bref, il est écossais, roux, il porte un kilt et passe son temps à se battre avec son épée. Plus sérieusement, c’est un personnage ultra attachant, qui a des convictions et qui se battra coûte que coûte pour les défendres. J’ai aimé son côté naïf, un peu rude parfois, mais toujours convaincu qu’il fait ce qu’il y a de mieux pour protéger ceux qu’il aime.

Bon quand on voit la façon dont il aime Claire, je pense que je n’ai pas ma chance.. (et je vous arrête de suite, oui c’est la seule et unique raison).


Bon vous l’aurez compris, pour me plaire il faut soit être mystérieux, sombre et paranormal soit être roux et écossais. Ah oui et j’aime bien les gars bien battit aussi.

Mon dieu, je suis un cliché à moi toute seule. Irréparable la fille

 

 

TAG : Les choix impossibles de PKJ

Tag

J’ai trouvé ce TAG sur le site de Pocket Jeunesse et j’avais envie d’y répondre l’ayant trouvé amusant.

Alors c’est partit


1) Votre livre préféré n’existe pas OU vous n’avez pas de coup de cœur pendant 3 ans.
Je préfère encore que mon livre préféré n’existe pas que de ne pas avoir de coup de cœur pendant 3 ans.

2) Conseiller un livre OU se faire conseiller un livre.
Bien que le concept de ce blog soit de vous conseiller je préfère qu’on me conseille. Je passe beaucoup de temps à éplucher les différentes pages de blogs à la recherche des pépites qui m’échappe encore.

3) Hunger Games OU Le labyrinthe.
Le labyrinthe sans hésiter ! Même si l’adaptation cinématographique me laisse un peu perplexe, j’ai beaucoup plus aimer le synopsis, le mystère du labyrinthe.

4) Corner une page de son livre OU casser le dos.
Oulah, ce TAG devient une blague. Je ne peux pas ne pas répondre? Non? Okay, alors je vais dire corner une page, parce que bon, j’essayerais de la raplatir.. Alors que casser le dos, on ne verrait que ça dans la bibliothèque !!

5) Un cliffhanger à la fin d’un premier tome et ne pas pouvoir lire le T2 avant 1 an OU un livre avec une fin ouverte qui n’aura jamais de suite.
Je préfère attendre un an avant un tome 2 plutôt qu’une fin ouverte. Je déteste vraiment ça !

6) Un roman adapté en film/série OU un roman non adapté.
Un roman adapté, mais alors BIEN adapté. Pas à la Shadowhunter quoi. Je trouve que l’adaptation fait durer le plaisir d’une belle histoire.

7) Un livre génial avec une couverture moche OU un livre passable avec une couverture géniale.
Même si vous connaissez mon amour pour les couvertures, je préfère encore que le contenu soit génial et que la couverture soit moche.

8) Se faire spoiler un livre OU ne jamais avoir la suite.
Mais c’est quoi ces choix là? Si vraiment je devais choisir, je pense que je préfère me faire spoiler… Mais c’est que si VRAIMENT je devais choisir. Le 1 er qui me spolie, je le bouffe au petit-dèj.

9) Ne jamais pouvoir parler d’un super livre OU ne lire que des livres nuls pendant 2 mois.
Je préfère encore lire des livres nuls pendant un temps plutôt que ne pas pouvoir crier mon amour pour un livre génial.

10) Rencontrer un auteur que vous aimez pour qu’il vous parle de son prochaine livre OU pouvoir livre ce prochain livre un an avant tout le monde, sans rencontrer l’auteur.
Peut être que s’il est sympa il me le donnera au moment de la rencontre ce fameux livre, ahah (la fille qui croit encore que le père noël existe vraiment et qu’il vit bel et bien en Laponie)

11) Faire un photo avec un auteur OU se faire dédicacer un livre par cet auteur.
Je trouve qu’une photo est plus représentative d’un moment que l’on a aimé vivre.

12) Lire une série géniale d’une traite sans plus jamais y avoir accès après OU attendre 2 ans entre chaque tome de cette série.
Ça me tue de devoir choisir encore une fois, surtout que deux ans ce n’est pas rien, mais j’aime relire mes séries donc je ne pouvais que choisir cette option là.

13) Un livre triste OU un livre qui fait peur.
Je suis une grande sentimentale et très froussarde. Ce choix est donc plutôt simple.

14) Un livre avec un prologue OU un livre avec un épilogue.
Les prologues me barbent vraiment, j’ai toujours du mal à me mettre dedans. Alors qu’un épilogue, … ENFIN UNE VRAIE FIN quoi !

15) Ne pas pouvoir acheter de livres pendant 6 mois OU avoir une panne de lecture de 6 mois.
Une panne de lecture de 6 mois? Non mais vous voulez ma mort ! J’ai une bonne PAL, je serais pas à court!


Voilà, j’espère que ce TAG vous plaira. Répondez y en commentaire ou sur votre blog si vous en avez un :), je me ferais une joie d’aller lire vos réponses !

Sorties du mois

Sans titre 2Ne te découvre pas d’un fil
(Attention vanne pourrie)

Si vous saviez comment j’ai attendu que le mois d’Avril arrive..Et vous allez rapidement comprendre pourquoi..

Août 2015, vacances au bord de la mer, temps de merde, je reste cloîtrée dans l’appartement et me plonge dans cette saga dont tout le monde parle : Les chroniques lunaires de Marissa Meyer. En 3 jours à peine, je lis l’ensemble des livres sortis de la saga (les hors séries compris).
Arrive le 4 ème jour, je cherche à obtenir le tome suivant, impatiente de lire la suite ET LA : j’apprend que le 4 ème et dernier tome de la saga n’est pas encore sortis et ne sortira que l’année d’après… en avril.

J’attends donc 4 livres ce mois ci.
6 avril : Bad tome 2 : Amour dangereux Jay Crownover
Même si le tome 1 ne m’a pas tant transporté que ça, je laisse sa chance au tome 2. En plus j’ai très envie d’en apprendre d’avantage sur le personnage de Race.

7 avril : The scorpion rules de Erin Bow
Les éditions Lumen ont mis le paquet niveau marketing sur ce livre. Le synopsis m’intrigue vraiment et il me tarde de le découvrir.

13 avril : Une fille parfaite de Mia Kubrika
Thriller raconté du point de vue de 3 personnes, j’ai également hâte de voir ce que ça vaut.

21 avril : Winter de Marissa Meyer
Si vous n’avez pas encore compris mon amour pour cette saga, je ne peux plus rien pour vous.

Et vous, qu’attendez vous ce mois ci ?